"Notre histoire commence
à l'instant où elle aurait dû se terminer."

ABEL

1944

L’histoire des 5 Autels commence là où elle aurait dû se terminer. Quelques jours après le débarquement de Normandie, un obus tombe du ciel et transperce le toit de la ferme. Boom ? Non ! Par chance, il termine sa course dans une botte de foin. Lorsqu’Abel et sa famille rentrent d’exode, ils se disent que “la nature fait bien les choses“. Comme un juste retour des choses, la protection de la nature sera désormais au cœur des valeurs du domaine.

Abel

MAURICE

1967

Les pesticides ont le vent en poupe chez les agriculteurs français. Maurice, le fils d’Abel qui poursuit le travail de son père, constate les dégâts environnementaux causés par cette agriculture intensive qui se généralise. Plein d’entrain et sans limite, il retrousse ses manches et décide de nager à contre-courant. Grâce à lui, notre domaine devient l’une des premières fermes de France 100% converties à l’agriculture biologique.

Maurice

CLAUDE & JR

1984

Maurice parti à la retraite, c’est son fils Jean-rené, et son épouse Claude qui transforment l’exploitation en domaine cidricole. Ils plantent alors 10 hectares de pommiers. Pendant 35 ans, ils s’attachent à faire des 5 Autels un lieu d’excellence, convaincus que les meilleurs cidres ne peuvent être que 100% naturels. Grâce à de nouvelles techniques et à force de patience, ils produisent les premiers cidres biologiques sans sulfites.

Claude
et Jean-René

THIBAULT

2020

Découvrir nos engagements

Le temps file et à l’heure de la retraite de Claude et Jean-René, c’est à Thibault, leur fils, de faire vivre ce trésor familial. Pour cela, il est entouré d’Etienne, maître de chai au domaine et Pierre l’arrière petit-fils du vétérinaire de la ferme de Maurice. Ensemble, ils poursuivent deux objectifs : élever de grands cidres biologiques tout en menant leur entreprise jusqu’à la neutralité carbone.

Thibault

LE DOMAINE

Un domaine ancré
dans son histoire,
passée et à venir.

Depuis 60 ans, notre domaine s’est développé en maîtrisant différentes cultures, tels que fruitiers, fourrages, céréales. En 1984, nous donnons la priorité à la culture et la transformation de la pomme, sans toutefois renoncer à notre héritage biologique.

Au contraire, nous poursuivons notre idéal de biodiversité pour tous, en étant à l’origine de la création de la coopérative Biocer.

Notre domaine s’étend sur 50 hectares de terres en agriculture biologique,
depuis plus de 50 ans.

9000

arbres plantés

En 2020, nous avons lancé le plan de renouvellement des vergers, permettant ainsi de remplacer progressivement les premiers pommiers plantés il y a bientôt 40 ans.

Explorer

21 ha

de vergers

Nous cultivons des pommes à cidre mais aussi des céréales telles que l’orge, la luzerne, les lentilles, le seigle, l’avoine, participant ainsi à la biodiversité du domaine.

15

variétés de pommes

L’association de variétés de pommes acidulées, amères, douces et douces amères, compose l’équilibre aromatique de nos cidres.

Le processus prend racine au cœur d’un écosystème dont nous préservons l’équilibre. Les nichoirs installés dans le verger hébergent pour les uns des rapaces qui contrôlent la population des campagnols, pour les autres des chauves-souris qui régulent celle des papillons invasifs. La fauche tardive laisse les auxiliaires comme les coccinelles et les syrphes se développer.

Pas de bons cidres
sans de belles pommes.

La nature s’exprime avant notre intervention. Ainsi les pommiers grandissent en symbiose avec le territoire qu’ils occupent et l’expriment dans leurs fruits.

La qualité d’un grand cidre
naît au verger.